MLT se lance dans le rétrofit thermique



Vous l’attendiez, MLT l’a fait. Après plusieurs longs mois de recherche et développement, l’entreprise Pouzinoise, constructeur de Méhari électriques, lance officiellement son kit de rétrofit non pas électrique mais bien thermique, une grande première dans le monde automobile. Explications.

“Cela fait plusieurs mois que nous nous remettons profondément en question sur l’intêret de l’énergie électrique. Cette énergie n’est selon nous pas forcément une solution perenne, surtout quand on sait qu’il faut augmenter le nombre de centrales nucléaires et centrales à charbon dans le monde” s’interroge Paul Berdiel, Responsable R&D de Méhari Loisirs Technologie. Il ajoute : “Pour l’heure nous avons fait le buzz avec nos répliques de Méhari électriques, maintenant nous avons assez rigolé, soyons sérieux et revenons à la bonne et fiable technique de combustion thermique. Aujourd’hui tout le monde roule à l’électrique, c’est une norme à laquelle nous pensons qu’il est nécessaire de réfuter les idées reçues. Tout naturellement nous avons donc décidé de changer notre engagement vers un retour à l’étude d’un rétrofit thermique”.

Après une brève présentation de leur constat, Paul nous emmène dans son laboratoire d’un genre hétéroclite au design futuriste des années 80 où travaillent paisiblement ses collaborateurs Luc, Sylvain et Romain. Ici règne un silence de scriptorium, où seuls les bruits silencieux de ventilation font écho. “Retour dans le futur !” s’exclame-t-il en nous présentant ses plans de conception vidéo-projetés sur les murs de son laboratoire. Un passage à la pompe plus rapide et une voiture plus efficiente.

“Nous sommes partis de la Zoé fabriquée par Renault” introduit-il. En effet, la Zoé étant un des véhicules les plus emblématiques de la révolution électrique et le plus présent sur le territoire français, son collaborateur Luc nous a précisément expliqué que la suppression des batteries contenues dans le châssis et remplacées par un réservoir donne une capacité de 250l soit une autonomie réelle de 5000km pour 5l/100km de consommation. Ce qui fait de ce véhicule, une solution plus polyvalente grâce à la capacité initiale de ses batteries embarquées. Il n’y a pas non plus de boite de vitesse, les rapports se font automatiquement grâce à un champ de répartition des fluides mécaniques, moteur et transmission magnétique (plus d’usure de cardan). En quelques chiffres, le plein s’effectue en 5 minutes sur pompe PL (équivalent thermique d’une borne de charge rapide). Il faut cependant compter 15 minutes pour un plein sur pompe standard type VL. Le plein du véhicule se fait à l’avant comme sur son homologue électrique. Plus que des constructeurs automobile, des bâtisseurs de renouveau Ces défenseurs du thermique ont un leit-motiv, retrouver l’âme poétique et chantant de ce véhicule urbain dotée d’une nouvelle ligne d’échappement inox signée Akrapovic. L’électrique c’est du passé, nous devons changer nos habitudes.Ce renouveau thermique permettra à de nombreux électromobilistes avant-gardistes de rouler plus loin et plus sereinement. “L’électrique c’est du passé, nous devons changer nos habitudes” selon Luc. “Nous sommes devant un état de faits des plus alarmants, crises sanitaires, choc électrique, perte de la confiance des énergies nucléaires, fuite des capitaux et chute des ordres mondiaux qui régissent les grandes libertés de l’Homme sur cette planète” analyse-t-il subtilement pendant notre essai sur parking (le véhicule n’est pas encore autorisé sur route).

A la question que nous leur avons posé de savoir quel était le seuil de confiance de leur découverte, ils sont catégoriques : “quand nous voyons que d’un côté certains scientifiques découvrent bêtement la chloroquine pour les crises sanitaire, nous nous sommes tout de suite sentis concernés par cette crise de l’automobile électrique pourquoi pas nous? D’ailleurs nous avons fait le test sur 24 automobilistes et tous on répondu positif à ce nouveau changement par rétrofit” s’enthousiasme ce chercheur en chef. Selon eux, la forte baisse actuelle du cours du pétrole donne une pleine crédibilité à cette alternative à l’électrique.

Enfin étude pour étude, nul doute que ce premier démonstrateur préfigurera de nombreux rétrofit, notamment chez les clients Tesla privés d’alternative thermique. La rédaction d’Automobile Propre et Fumante

76 vues

MLT est une entreprise 100% Made in France ! Pionnier de la Mehari électrique sur le marché, son héritage technique fort de plus de 30 ans d'expérience n'a aucun égal.

QUESTIONS / CONSEILS : 04 26 60 36 38

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram